Frelons asiatiques, bilan et enseignements au 30 novembre 2019.

Avertissement.

Ce point de situation concerne uniquement le territoire de la commune de Fréhel. Par contre, les enseignements peuvent être pris en compte quelle que soit votre localisation.

Bilan.

La saison 2019 a été beaucoup moins sévères que l’année passée (voir en dessous article novembre 2018). Le piégeage porte ses fruits. En effet, c’est seulement début août que les frelons sont apparus quotidiennement autour des ruches. Ils ont été bien moins nombreux que l’année précédente et les attaques étaient espacées dans le temps et donc moins dangereuses. Le nid devait être plus éloigné. Un nid a été signalé et détruit début novembre, il était à 1km à vol d’oiseau.

nid à 1 km de la ruche le 2 novembre 2019.
Nid à 1 km de la ruche le 2 novembre 2019.

Depuis les premiers froids, après le 15 novembre, il n’y a plus de frelons asiatiques autour des ruches.

Au niveau communal, moins de dix nids ont été signalés cette année.

Enseignements.

Pour mieux protéger la colonie j’ai mis en place, dès août, les grilles destinées à diminuer les entrées. C’est suffisant tant que l’activité des abeilles est importante. Les frelons restent en stationnaire devant la ruche et ne tentent pas de rentrer. Ils capturent les abeilles au vol. Quand les températures baissent l’activité diminue, les frelons se posent sur la planche d’envol et l’année dernière, malgré la grille, les frelons pouvaient entrer. J’ai ajouté une seconde grille dont j’ai diminué la hauteur de passage à tout juste 5 mm, ils ne peuvent plus passer.

Dipositif de double grille devant la ruche.
Dispositif de double grille devant la ruche.
le frelon ne peut passer sous 5 mm, il le pourrait avec 8mm le passage des grilles standards.
Le frelon ne peut passer sous 5 mm, il le pourrait avec 8 mm le passage des grilles standards.

La baisse du nombre de nids est le fruit de l’efficacité du piégeage à l’aide des pièges sélectifs identiques à ceux mis en place par la commune. Personnellement j’y ajoute des morceaux de pomme abîmée.DSCN9654

Il faut les poser à partir de fin février, lorsque la température remonte. Ils sont destinés à prendre les fondatrices, ces frelons asiatiques fécondés l’automne précédent et qui se sont cachés tout l’hiver. A cette période, un frelon asiatique capturé c’est une colonie qui ne sera pas fondée. Ces pièges capturent mouches, frelons asiatiques et européens et moins fréquemment les guêpes. Personnellement je libère les frelons européens et les guêpes. Il faut enlever les pièges à partir d’avril pour ne pas risquer de prendre d’autres insectes.

J’ai reposé les pièges en octobre, le résultat est positif. A l’automne les frelons chargés du nourrissage des larves recherchent des protéines et s’attaquent aux ruches. Il y a donc de fortes chances de capturer les fondatrices qui elles sont en quête de sucre pour passer l’hiver.

14 novembre 13h30 les frelons rentrent directement dans le piège
14 novembre 13H30 les frelons rentrent directement dans le piège
14 novembre 13h30 la température n'est pas suffisante pour les abeilles
14 novembre 13H30 la température n’est pas suffisante pour les abeilles

Le 14 novembre, après avoir renouvelé les pommes gâtées ajoutées dans les pièges, au moment le plus ensoleillé de la journée, j’ai capturé en quelques minutes quatre à cinq frelons asiatiques. Il est à noter que les pièges ne contenaient plus que des frelons asiatiques et des mouches, aucun autre insecte.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s