L’infestation de la processionnaire en ce début d’octobre 2019

Les captures de papillons réalisées par l’Inra au cap d’Erquy indiquent que les vols de papillons ont été moins nombreux cet été. Les captures de papillons ont été étalées de juin à fin août avec un maximum de captures en juillet. Cela pourrait présager de descentes précoces, ce qui n’a pas été le cas l’année dernière.

Mes observations des nids et des dégâts primaires confirment une infestation limitée. Sauf exceptions localisées, les pins suivis depuis plusieurs années sur les communes d’Erquy, Fréhel, Plévenon, St-Cast, apparaissent en l’état actuel moins infestés que l’année passée. Cependant les nids ne sont pas encore très développés en ce début octobre. Les intempéries de début de mois empêchent les chenilles de se nourrir et devraient ralentir momentanément le développement des colonies.

Le niveau d’infestation en nette baisse accroit l’efficacité des pièges. La baisse des vols rend d’autant plus pertinente la capture des chenilles présentes dans les pins pour éviter l’enfouissement local. En effet, la probabilité d’une infestation extérieure est moins importante. Les observations de ce début d’automne le confirment. Les pins les plus infestés, le sont visiblement par des chrysalides enfouies sur le même terrain.

Les nids seront vraiment bien visibles en novembre. Un nouveau point vous sera alors proposé.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s